Méthodes et pratiques numériques
en sciences humaines et sociales

Le Master en Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (MaSTIC) de l'Université libre de Bruxelles (ULB) offre un programme de deux ans de haut niveau pour les étudiants désireux d'entreprendre une carrière au confluent des technologies de l'information et des sciences humaines. Fondé en 1977, le MaSTIC est résolument tourné vers l'avenir grâce à une offre transdisciplinaire mêlant cours plus techniques (programmation, gestion de bases de données) et réflexion critique. Les cours sont organisés en soirée (après 17h) afin de permettre aux étudiants de suivre le cursus en parallèle d'une activité professionnelle. L'équipe de recherche du MaSTIC se compose actuellement d'un professeur temps-plein, d'un post-doctorant et de six doctorants. N'hésitez pas à nous contacter pour fixer un rendez-vous.

Seth van Hooland est professeur à l'Université libre de Bruxelles (ULB) où il est président du master et Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC). Il est également actif en tant qu'expert dans le domaine de la gestion documentaire pour des organisations publiques et privées.
Liste de ses publications: DI-fusion, Google Scholar.

Florence Gillet est historienne et détentrice d'un master en STIC de l'ULB. Responsable des archives Images et Sons ainsi que des projets de numérisation et des environnements numériques au CegeSoma, elle est également assistante du cours de Technologie de l'Information de l'ULB.
Homepage, liste de ses publications: DI-fusion.

Simon Hengchen est doctorant à l'ULB. Après avoir obtenu deux masters en philologie germanique et en STIC, il encadre des étudiants de journalisme en ligne avant d'entamer sa thèse de doctorat. Ses recherches portent sur l'extration d'information dans un contexte historique multilingue. L'année passée, Simon était un chercheur invité (bourse CENDARI) au Trinity College Dublin.
Homepage, liste de ses publications: DI-fusion, Google Scholar.

Max De Wilde est docteur en information et communication avec une spécialisation en traitement automatique des langues. Il enseigne actuellement l'Ingénierie linguistique à l'ULB et travaille en tant que consultant à la Commission européenne. Liste de ses publications : DI-fusion, Google Scholar.